Conseils
5 (100%) 4 votes

Si je n’avais que 5 conseils à donner pour mieux vivre le métier de conseiller immobilier. Je vous dirais …

 

 

Que les conseils et les tactiques ne sont rien sans comprendre le sens de ce que l’on cherche à accomplir.

Ben oui, c’est vrai !

 

Tiens par exemple…

Mon fils ainé vient de faire sa rentrée en CP… (séquence émotion…)

Et quelle est la grande nouveauté qui apparait en ce passage en primaire ??

Les devoirs !! Et oui…

 

Ha la la… les devoirs…

Pas question, ici de faire l’éloge ou le procès de cet héritage de nos ancêtres…

 

Toujours est-il qu’ils sont là !

 

Donc, je me suis demandé…

Comment faire pour faire en sorte que cette tâche à accomplir se passe du mieux possible, dans la joie et la bonne humeur collective et pour un bénéfice maximal ?…

Je donne du sens !

 

2 options :

 

1ère option :

Soit je lui dit que ça fait partie du jeu,

Que c’est un passage obligé,

Que la maîtresse l’a demandé,

Que les copains le font aussi,

Que je suis passé par là il y a quelques (vraiment peu) années…

 

2ème option :

Je l’amène à

  • Expérimenter
  • Essayer de faire à sa manière
  • Pour trouver celle qui lui procure le plus de plaisir

 

Je l’amène à :

  • Se projeter vers ce que ce micro-apprentissage va lui permettre d’accomplir à une plus grande échelle

(C’est vrai que c’est chiant d’écrire une ligne de « E » mais c’est quand même utile pour écrire son prénom et celui de ceux qu’on aime quand on s’appelle Aimé, son frère Joseph et ses parents Colombe et Sébastien…)

 

Je l’amène à :

  • Aller chercher si besoin les ressources nécessaires pour progresser (un document ou une personne plus compétente)

 

Je l’amène à :

  • Accepter de ne pas toujours réussir
  • Mais se féliciter du chemin parcouru…

 

Bref, je l’accompagne afin de lui faire aimer les devoirs,

Seule solution pour une pratique épanouissante et durable !

 

Vous êtes, peut-être en train de vous dire : « Sébastien, il est sympa, mais je vois pas bien ce que je vais faire de ça pour faire plus de ventes… »

C’est normal !

J’y viens !

 

Du coup, je voudrais aller plus loin que 5 conseils pour mieux vivre votre métier mais plutôt vous partager 5 ingrédients pour (re)trouver le chemin de l’amour de votre métier.

Soyons ambitieux, ensemble.

Et vous l’avez compris, on va passer par le sens des choses.

 

Mais avant de vous donner ces 5 ingrédients.

Que vous soyez un conseiller immobilier novice ou expérimenté, vous avez surement rencontré dans votre parcours des confrères (ou vous-même par moment…) qui pratiquent leur activité de manière :

  • Mécanique
  • Sans âme
  • Ce fameux « ouvreur de porte »
  •  Désincarné
  •  Désabusé
  • Qui subit les événements et qui se contente d’accomplir ses « tâches quotidiennes » sans bien saisir le sens de ce qu’il accomplit.

 

Il faut prospecter ? Il va boiter dès qu’un moment se présente là où il se trouve.

 

Un acquéreur le contacte sur une annonce ?  Il part lui faire visiter le logement sur le champ.

 

Son budget ne correspond pas à son projet ? Au suivant !

 

Bref, je pourrais continuer comme ça longtemps. Vous m’avez compris…

 

Quelles conséquences pour le conseiller en question ?

Perte du sens de son activité…

 

Et pour l’expérience-client ? Je n’en parle même pas…

 

Alors, si ça vous arrive de temps en temps, prenez le temps de lire ce qui va suivre et partons ensemble en quête de l’amour du métier de conseiller immobilier.

 

1er ingrédient de la recette : Aimez faire autrement

 

Le cerveau aime la nouveauté !

Et ça tombe bien ! Notre profession a besoin de se renouveler.

 

Parmi les 3 leviers de motivations intrinsèques que l’on trouve chez tout être humain, il y a l’apprentissage permanent.

Et pour stimuler tout ça ?

 

1/ Repérer de nouvelles pratiques : la veille technique et technologique

Je suis fasciné par le faible nombre de conseillers immobiliers suffisamment passionnés par leur métier pour faire une veille constante de ce qu’il apporte de nouveau chaque jour.

Que ce soit du point de vue des outils, des méthodes, des tactiques, des pratiques.

Vous devez, tout à la fois, être dans le « faire » que votre activité vous impose mais aussi libérer du temps pour prendre de la hauteur, vous inspirer et imaginer…

 

2/ Anticiper le métier de demain

ET cela m’amène au second point.

Cette habitude va vous permettre d’avoir le plus possible un coup d’avance sur une concurrence toujours plus vive et toujours plus dynamique !

Le monde évolue à une vitesse folle et nos consommateurs avec…

 

3/ Remettre en question et faire évoluer ses méthodes

Enfin, cela va vous donner la possibilité de vous remettre en question, d’analyser au regard de cet apprentissage comment faire avancer votre business pour coller toujours plus aux attentes du marché et être à l’affut de ce qui pourrait subitement faire accélérer votre développement.

 

Vous l’avez compris, exister c’est se démarquer !

Et pour cela, une seule solution, stimuler votre amour de l’apprentissage permanent.

 

2ème ingrédient de la recette : Aimez vos clients

 

Prendre conscience que derrière chaque client il y a un projet de vie.

 

Le métier de conseiller immobilier est le plus beau métier du monde. Ça c’est dit !

Et pour tout dire, si vous n’en êtes pas convaincu vous ne serait probablement plus en activité en 2030. C’est aussi clair et limpide que ça !

C’est très simple, votre pratique du métier vous confère une immense responsabilité.

 

Notre responsabilité vis-à-vis des clients est grande en tant que partenaire des projets de vie les plus importants de ceux-ci.

Que ce soit dans des circonstances heureuses (mise en ménage, naissance, promotion professionnelle etc..) ou malheureuses (décès, divorce, déménagement contraints, dettes)  le conseiller immobilier est au carrefour des événements marquants d’une vie et cette dimension n’est pas à prendre à la légère tant elle peut marquer au fer rouge l’expérience que votre client va vivre à vos côtés.

La prise en compte de la dimension émotionnelle des projets d’achat/vente de logements a sans aucun doute un impact très puissant sur la volonté ou non d’un prospect de faire appel à vous, de payer sans discuter vos honoraires ou plus tard de recommander vos services.

Les américains disent d’ailleurs que le porte-monnaie est plus proche du cœur que de la tête.

Mettre les émotions au cœur de vos actions et de votre discours combiné à la prise de conscience de l’importance que vous avez pour vos potentiels clients vous permettra à n’en pas douter d’enfin répondre à l’un des souhaits exprimés par nombres d’entre eux à savoir ne pas avoir un conseiller face à eux mais à leur côté.

Plus de concurrence entre le particulier et le conseiller immobilier, juste une saine collaboration.

Ce métier que nous pratiquons est d’une grande noblesse.

Soyez-en fier.

 

3ème ingrédient de la recette : Aimez vous entourer

 

Une des principales difficultés des conseillers immobiliers réside dans l’incroyable isolement auquel ils sont confrontés.

On n’en parle pas tant que ça…

En même temps ça renvoi beaucoup de gens à leur responsabilités… (recruteurs suivez mon regard…)

Il est tellement difficile de devenir un entrepreneur dans toutes ses dimensions… Alors dans un nouveau domaine de compétence…

Ça relève du parcours du combattant.

Sur ce parcours, vous allez devoir vous entourer intelligemment

3 partenaires sur lesquels compter :

 

1/ Vos confrères

Qu’ils soient de votre réseau ou d’ailleurs,

Vous pouvez espérer, en sélectionnant selon vos valeurs :

  • Trouver de l’aide en cas de besoin
  • Mettre en place des synergies orientées business profitables
  • Parfois du soutien

 

2/ Un ou des partenaires de responsabilité

Un collègue, un ami, un membre de la famille ou mieux encore un coach, peuvent constituer des ressources indispensables pour vous aider dans votre quête de responsabilité individuelle.

C’est con mais c’est très efficace.

Depuis un an j’ai entamé un processus pour perdre du poids.

Sincèrement, je n’avais besoin de personne pour me dire de freiner sur le rosé et les biscuits apéritifs en société ou de faire plus de sport.

Ceci dit, j’ai fait tout de même appel à une spécialiste.

Uniquement pour m’accompagner sur cette responsabilité individuelle.

Difficile de se cacher et de se trouver des excuses quand vous avez un rdv régulier et programmé pour faire un bilan du processus.

Rien que la perspective du regard de la diététicienne en montant sur la balance suffit à mettre les baskets !

C’est pareil quand il s’agit de trouver la motivation pour respecter son plan de prospection ou de se montrer plus sélectif à la rentrée de mandat…

Je ne peux que vous conseiller de trouver un partenaire de responsabilité.

 

3/ Vos ressources mobilisables

Vos clients valorisent fortement votre capacité à fédérer autour de vous des professionnels de qualité pour les accompagner.

Je vous invité à identifier et avoir après de vous une quinzaine de ces professionnels

(Notaire, avocats, courtier, électricien, maçon, pisciniste, couvreur, peintre, jardinier, storiste, architecte, etc…)

En plus d’offrir une expérience client mémorable vous vous garantissez par réciprocité un flux constant de recommandations en retour.

 

4ème ingrédient de la recette : Aimez-vous en toute circonstance

 

Bien vivre les difficultés du métier d’agent immobilier

Au-delà de la motivation et de constance, la résilience figure au premier plan des qualités mentales du conseiller immobilier qui aime profondément son métier.

Lorsque vous êtes en échec sur un point précis, qui est en échec ?

La tactique, le discours, l’outil (toujours perfectibles… ) ou vous en tant qu’individu ?

Accordez-vous un droit à l’erreur. Et admettez que c’est un préalable au parcours de réussite…

Assumez vos responsabilités (pas le marché, les clients ou l’orientation de la lune…)

Tirez des leçons et rectifiez le tir…

Mais par pitié,

Adoptez cette citation que j’ai fait mienne il y a 2 ans…

« Fait et mieux que parfait »

Osez passer à l’action.

C’est votre meilleur allié pour développer votre confiance en soi…

 

5ème ingrédient de la recette : Aimez le travail bien fait

 

Devenez un artisan de l’immobilier, humain par excellence

 

Je vais vous faire une confidence, je milite secrètement (dans ma tête),

Pour un concours du Meilleur ouvrier de France « Agent immobilier »

Vous imaginez ?

Des agents avec un col bleu-blanc-rouge en visite !

Je crois fermement que ça n’a aucun sens d’investir temps et argent dans des techniques et des outils « poudre aux yeux » et qui brillent si nous ne sommes irréprochables sur notre cœur de métier.

Vous devez aimer faire bien votre travail dans ce qu’il a de plus « brut », à savoir le service-client

Quelques pistes simplissimes pour être au niveau des attentes les plus basiques :

 

  • Soyez ponctuel

C’est la moindre des choses… Et pourtant…

  • Respectez le cadre légal

Cela va de soi ! Et pourtant…

  • Suivez vos clients dans le temps

Un prospect (ou pire un client) en cache trop souvent un autre…

  • Respectez vos engagements

De la prospection au suivi vendeur, vos interlocuteurs apprécient que vous disiez ce que vous faites et que vous fassiez ce que vous dites…

  • Montrer sincèrement de l’intérêt

Pas d’apriori ! Jaune, rouge, noir ou blanc… En début de recherche ou propriétaire de château, tous les clients valent la peine d’être traités avec respect et attention sincère.

 

C’est peut-être évident comme ça…

Mais une bonne moitié de la profession n’est pas au rdv sur ces bases non négociables…

Mettez l’exigence du beau geste au cœur de votre accompagnement.

 

Cet article participe à l’évènement “Si je n’avais que 5 conseils à donner pour mieux vivre le métier de conseiller immobilier. Je vous dirais …” de l’excellent Cédric Laporte du non moins excellent blog immobilier des pros.

J’apprécie beaucoup ce blog. Allez jeter un coup à cet article pour apprendre l’organisation idéal du conseiller immobilier.

https://leblogimmobilierdespros.fr/lorganisation-ideale-dun-conseiller-immobilier/

 

Vous l’avez compris, en conclusion, plus qu’une succession de techniques pour vous aider (et pour sortir un peu de ce que j’ai l’habitude de délivrer),

Je voulais vous amener, par ces quelques lignes à réfléchir autour de votre pratique du métier au sens large.

Aucun processus ne pourra vous accompagner dans le développement de votre business de conseiller immobilier sans y remettre du sens (voir même de la spiritualité).

Alors, en résumé,

En aimant vos clients mais aussi vos partenaires, dans l’amour du beau geste, par l’innovation et avec une dose de respect de soi… Vous êtes sur le parcours sinueux mais au combien gratifiant pour mieux vivre votre métier.

 

Et plus que ça…

Entre nous…
Osez aimer votre métier !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires